Maison du Jazz en Hainaut

El Pavé Picard Binchou souhaitait mettre en avant un auteur wallon de talent : Arthur Masson.

En 2004, le Tour de France cycliste prenait son départ de Wallonie (Liège) pour y séjourner 4 jours durant. Du jamais vu ! L’idée a alors très vite germé au sein de notre association de profiter de l’énorme engouement qu’allait déchaîner chez nous le troisième événement sportif de la planète. Nous allions mettre à l’honneur un auteur wallon un peu tombé dans l’oubli auprès des jeunes générations : Arthur Masson. Dans les années cinquante du siècle passé, celui-ci avait écrit une pièce intitulée « Le Tour de France à Trignolles ». Nous la jouerions donc au mois de juin 2004, juste avant le grand départ de la course officielle. Malheureusement, le théâtre de Binche, réservé d’années en années pour les examens de fin d’année des élèves du Conservatoire, n’était pas disponible à cette époque de l’année et nous dûmes nous résoudre à postposer le projet. Nous choisîmes donc la période comprise entre les classiques du printemps (Paris-Roubaix, Tour des Flandres, Liège-Bastogne-Liège) et le Tour de France. La pièce serait jouée en avril 2005.

Restait à adapter le texte.
Ecrit en 1953, celui-ci comportait de nombreuses longueurs inhérentes au théâtre de l’époque. Dans ce théâtre d’après-guerre, présenter des pièces de trois heures en trois, quatre, voire cinq actes était pratique courante. A l’heure d’aujourd’hui, c’est impensable. Il fallait donc couper, rajeunir, modifier, rafraîchir… en un mot réactualiser le texte. Cette tâche ardue fut confiée à Jean Maghe qui transposa ce texte modernisé dans notre wallon local.

La mise en scène fut confiée au passionné de cyclisme de notre association : Hugues Halard. Lui qui se définit comme un clone de Miguel Indurain (« mêmes » mensurations : 1m89 et 71 kilos pour Indurain, 1m71 et 89 kilos pour Halard !) allait s’en donner à cœur joie pour multiplier les clins d’œil à la plus grande course cycliste du monde. Le maillot à pois rouges, les casquettes de supporter, les banderoles publicitaires, la Vache Qui Rit, le commentaire en direct de Rodrigo Beenkens, tout y serait. A ce propos il me tient ici à cœur de remercier Christel Deliège pour l’aide apportée à la réalisation de ce projet. Ses relations au sein de la grande maison de service public qu’est la RTBF nous ont permis de réaliser des séquences sonores et vidéos avec le soutien de deux journalistes de renom : le déjà nommé Rodrigo Beenkens (LE Monsieur cyclisme de la RTBF télé) et Xavier Mouligneaux (voix bien connue sur les antennes radios de cette même institution). Leur savoir-faire et leur professionnalisme nous ont permis de vous offrir ce petit plus qualitatif, ce souci du détail qui font la réputation du Pavé Picard Binchou. Un grand merci à eux, sans oublier Jean-François Leulier et Arnaud Henrist qui nous ont apporté leur précieuse aide technique.

Représentations :

Binche - Théâtre communal - les 23, 24, 29, 30 avril et 1er mai 2005
Ecaussinnes - Ecole libre - le 28 mai 2005

Mise en scène : Hugues HALARD

Distribution:

Lalie, el meskène : Nadine ARNOULD
Pestiaux, apothicaire : Jean-Marie BERNARD
Toine Culot : Jean-Paul BOUDART
Le Curé : Marcel BOUSSART
Dieudonné Quinquin, échevin : Hugues DEWASME
Félicien Cuchelet, bouchî : Michel HENRIST
Albert, chanoine : Olivier LUCIANI
Marine, la jeune fille : Marine NAVEAU
T-Déome : Patrick PREVOT
Coureurs cyclistes : Frédéric MAGHE ou Sébastien MOINET
Pub La Vache Qui Rit : Nathalie OPDECAM ou Jacques PHILIPPART

affiche trugnolle

photo trignolle 00

photo trignolle 03

photo trignolle 04

photo trignolle 05

photo trignolle 06

photo trignolle 07

photo trignolle 08

photo trignolle 09

photo trignolle 10

photo trignolle 11

photo trignolle 12

photo trignolle 13

photo trignolle 14

photo trignolle 15

Agenda

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Réservé au comité